Forum de la LHVI

    Comprendre comment calculer le OV

    Partagez
    avatar
    J-F Lurette
    Coach Legend

    Nombre de messages : 5268
    Age : 41
    Localisation : montréal
    Date d'inscription : 04/03/2005

    Comprendre comment calculer le OV

    Message  J-F Lurette le Mer 12 Mar - 13:28

    J'ai trouvé ceci...pour les intéressé!
     
     
    Formules pour calculer l’OV
     
    Au cœur des cotes de FHL se retrouvent l’overall (OV), mesure moyenne de la valeur d’un joueur qui est très utilisée autant pour les transactions que lors des négociations salariales. Dans cette analyse, les composantes du calcul de l’OV seront exposées pour les attaquants, les défenseurs et les gardiens de but.
     
    Méthodologie
     
    La base de données utilisée est la même que pour les analyses portant sur les recotes. Il s’agit donc d’une base de données comprenant les cotes de 819 joueurs répartis de la façon suivante :
     
    Tableau 1 :
    Répartition par position des joueurs de la base de données
    Position n %
    Défenseurs 262 31,99
    Attaquants 480 58,61
    Gardiens 77 9,40
    Total 819 100
     
    Des régressions linéaires multiples seront utilisées pour prédire l’OV des joueurs selon l’ensemble des autres cotes du joueur. Ceci donnera alors la pondération de chaque cote dans le calcul de l’OV. Des régressions seront faites pour les attaquants, les défenseurs et les gardiens de but. On fait donc l’hypothèse intrinsèque que l’OV est une combinaison linéaire de l’ensemble des autres cotes. La statistique du R2 servira de critère pour mesurer la qualité de l’ajustement du modèle et une analyse de la qualité des poids sera exécutée en comparant l’OV calculé par FHL avec celui calculé à l’aide des formules qui seront trouvées.
     
    Les formules de l’OV
     
    Attaquants
    Pour les attaquants, on obtient les poids présentés au tableau 2. Sans surprise, le SC et le PA sont les cotes dont la pondération est la plus forte pour le calcul de l’OV. Il faut noter le faible poids du DI malgré sa grande popularité auprès de plusieurs DG. Le DU, le EX et le LD affichent également des poids très faibles.
     
    Tableau 2 :
    Pondération de chaque cote dans le calcul de l’OV des attaquants
    Cote Poids Importance
    IT 0,074 Moyenne
    SP 0,074 Moyenne
    ST 0,101 Forte
    EN 0,rocket Faible
    DU 0,eekout Faible
    DI 0,014 Faible
    SK 0,085 Moyenne
    PA 0,152 Forte
    PC 0,119 Forte
    DF 0,103 Forte
    SC 0,191 Forte
    EX 0,evil2 Faible
    LD 0,censored Faible
    Constante 4,430 ---
    R2 0,9986 ---
     
    Le tableau 3 présente l’écart entre l’OV calculé par FHL et celui calculé en utilisant les poids présentés ci-haut. Pour 36 des 480 attaquants, la formule donne un résultat différent de celui de FHL, ce qui représente 7,50% de l’ensemble des joueurs. Toutefois, un examen de ces cas indique qu’il s’agit principalement d’une erreur générée par l’arrondissement de l’OV.
     
    Tableau 3 :
    Qualité de la prédiction de l’OV des attaquants
    Écart (JBC – FHL) n %
    -1 36 7,50
    0 444 92,50
    Total 480 100
     
    Défenseurs
    La pondération des cotes pour les défenseurs est présentée au tableau 4. Le PA, le DF et le ST sont les trois cotes avec la pondération la plus forte alors que le DI et le LD sont les cotes avec l’importance la plus faible.
     
    Tableau 4 :
    Pondération de chaque cote dans le calcul de l’OV des défenseurs
    Cote Poids Importance
    IT 0,110 Forte
    SP 0,093 Moyenne
    ST 0,126 Forte
    EN 0,yeah Moyenne
    DU 0,cursing Faible
    DI 0,bottom Faible
    SK 0,092 Moyenne
    PA 0,148 Forte
    PC 0,081 Moyenne
    DF 0,129 Forte
    SC 0,108 Forte
    EX 0,group Faible
    LD 0,bottom Faible
    Constante 5,69 ---
    R2 0,9901 ---
     
    Le tableau 5 montre les écarts entre la prédiction de l’OV avec la pondération ci-haut et l’OV donné par FHL. Dans l’ensemble, la prédiction de l’OV chez les défenseurs est beaucoup plus faible que chez les attaquants alors que seuls 54,58% des défenseurs ont le même OV avec la formule. De plus, 4,2% des défenseurs affichent un écart supérieur ou égal à 2 OV. Il est intéressant de noter que ces 11 défenseurs sont tous des défenseurs offensifs dont le PA est supérieur au DF. Citons notamment la présence de Sergei Zubov et Paul Reinhart parmi ce groupe. Si on admet qu’un défenseur offensif est un défenseur dont le PA est supérieur au DF, 39,5% des défenseurs dont la formule donne un OV différent de celui de FHL sont des défenseurs offensifs contre seulement 25,6% de l’ensemble des défenseurs. Ainsi, la moins bonne estimation de l’OV des défenseurs semble provenir du fait que FHL classe les défenseurs en deux groupes : les défenseurs défensifs et les défenseurs offensifs. Toutefois, il serait difficile d’approfondir ce problème de définition sans avoir une meilleure idée de la définition exacte d’un défenseur offensif selon FHL.
     
    Tableau 5 :
    Qualité de la prédiction de l’OV des défenseurs
    Écart (JBC – FHL) n %
    -4 1 0,38
    -3 0 0,00
    -2 6 2,29
    -1 51 19,47
    0 143 54,58
    1 57 21,76
    2 4 1,53
    Total 262 100
     
    Gardiens
     
    Chez les gardiens de but, le SP est de loin la cote la plus importante dans le calcul de l’OV. Il faut aussi noter que selon le R2, la formule de pondération est plus précise pour les gardiens de but que pour les patineurs.
     
    Tableau 6 :
    Pondération de chaque cote dans le calcul de l’OV des gardiens
    Cote Poids Importance
    IT 0,111 Forte
    SP 0,305 Forte
    ST 0,069 Moyenne
    EN 0,064 Moyenne
    DU 0,flush Faible
    DI 0,group Faible
    SK 0,139 Forte
    PA 0,052 Moyenne
    PC 0,149 Forte
    EX 0,fool Faible
    LD 0,evil2 Faible
    Constante -0,603 ---
    R2 0,9996 ---
     
    Les gardiens présentent la meilleure estimation alors que des 77 gardiens de but, seul l’OV de Rick Wamsley diffère entre la formule utilisant les poids et ce qui est donné par FHL.
     
    Tableau 7 :
    Qualité de la prédiction de l’OV des gardiens
    Écart (JBC – FHL) n %
    0 76 98,70
    1 1 1,30
    Total 77 100
     
    Conclusion
     
    Il semble que l’OV soit effectivement calculé comme étant une combinaison linéaire des autres cotes et que la pondération de chaque cote diffère énormément d’une cote à l’autre. En outre, une cote très populaire chez les DG, le DI, ne compte que faiblement pour calculer l’OV d’un joueur. Cette constatation permet donc de remettre en question, du moins partiellement, l’utilisation de l’OV comme critère d’évaluation d’un joueur. La qualité moins bonne de l’estimation de l’OV des défenseurs confirme la présence de deux définitions de défenseurs dans FHL. Toutefois, même si les poids doivent différer selon le type de défenseur, les différences ne doivent pas être très importantes, faisant en sorte que les poids présentés ici demeurent encore pertinents.
    Voici un document que j'ai trouvé pas évident à comprendre mais si ça peut intéressé quelqu'un!

      La date/heure actuelle est Lun 18 Déc - 7:59